ABOUT

Le projet Morrighans a été créé par Fanny THIBERT (Chant/Claviers) et Laurent WILB (guitare) en 2012. La quasi-totalité des morceaux du premier album a été composée par les 2 membres fondateurs. La démo est alors enregistrée dans la foulée en attendant le recrutement des autres membres du groupe. Georges-Marc LAVARENNE les rejoindra en septembre 2015 en tant que deuxième guitariste, Richard MANTOVANI, en novembre 2015 en tant que bassiste, Hervé GAMBONNET en janvier 2016 en tant que batteur et Séverine DEMMER en septembre 2016 en tant que clavier additionnel pour la scène.

Le nom du groupe, MORRIGHANS, provient d'une divinité celte à trois visages, accompagnés de corneilles, errant sur les champs de bataille et emportant les morts. La dimension mystique du groupe a une part importante dans la composition des morceaux et l’écriture des textes. L’orientation musicale de Morrighans est complexe et ne se limite pas au rock traditionnel, on peut citer le rock atmosphérique, cinématique, progressif, le métal ou encore la musique folk. Cette diversité vient des différents univers musicaux des membres qui composent le groupe, ce qui donne à Morrighans une ouverture musicale large et destiné à toutes les oreilles !

 

Depuis janvier 2017 Morrighans se produit de nombreuses fois sur scène et dans des lieux prestigieux : la maison des artistes à Chamonix (Chez André MANOUKIAN), le Ninkasi à LYON, le festival GRESIPROG et le BRIN DE ZINC à Chambéry… et le groupe ne passe pas inaperçu avec ses costumes de scène « steampunk » et la particularité de ses compositions.

​​

En septembre 2017 Morrighans change de line up, Séverine  et Georges-Marc quittent le groupe pour des raisons personnelles et familiales. Puis Vincent SICAUD rejoint le groupe en janvier 2018 pour assurer la 2ème guitare.

 

Premier album : THE THREE CIRCLES OF DEATH - janvier 2017

Deuxième album : A BLOOD STAINED PIANO - juin 2018

 

Fanny THIBERT

Fanny a grandi au sein d’une famille de musiciens passionnés. Elle intègre très tôt le conservatoire de Nevers, sa ville natale, pour y suivre des cours de solfège, de Cor d’harmonie, de chorale et de danse. Bercée dès son plus jeune âge par la musique classique et par l’orgue de son père, elle est initiée en parallèle à la musique rock et au métal par ses deux frères plus âgés qu’elle voit évoluer à leur adolescence dans divers projets musicaux sur la région Roussillonnaise et Viennoise. A son arrivée dans la région Rhône-Alpes, elle poursuit uniquement la danse à l’école de Saint Clair du Rhône où elle se familiarise avec la scène lors de divers spectacles. Elle continue la musique et notamment le piano de façon autodidacte et compose ses propres morceaux. Fanny est également passionnée d’art en général, elle réalise de nombreux dessins, portraits et peintures dès son adolescence et expose certaines de ses œuvres sur LYON.  Elle poursuit aujourd’hui sa passion notamment en réalisant l’ArtWork du groupe.

Ses influences musicales sont diverses comme le rock (Queen, Muse, Noir Désir…), le hard Rock (AC/DC, Deep Purple…), le Métal (Iron Maiden, Rammstein, Marilyn Manson, Metallica…) le rock progressif (Pain of Salvation, Ayreon…) le Blues (Eric Clapton, BB King, Steevie Ray Vaughan…) mais aussi la musique classique (Bach, Beethoven…).

Depuis toujours désireuse de rejoindre une formation musicale, c’est en 2004 qu’elle se décidera à contacter un groupe en répondant à Laurent qui recherche une chanteuse/clavier pour lancer un nouveau projet musical

 

Laurent WILB

Bercé dès son plus jeune âge par la musique et les chansons des Beatles et des Shadows qu’écoutaient ses parents, il découvre l’univers de la musique Métal en 1986 en entendant le morceau « The Final Countdown » du groupe Europe à la télévision. C’est la révélation ! il se lance alors à la découverte de cet univers musical en se plongeant dans les discographies de Iron Maiden, Trust, Def Lepard, Kiss… plus il en découvre plus il s’oriente vers les musiques plus extrêmes tel le Thrash (Metallica, Slayer, Anthrax…), le Death (Death, Obituary..), Le Black Métal (Bathory, Venom …) ou encore le Grind core (Carcass, Napalm Death..). C’est en 1988 qu’il se décide à acheter sa première guitare (une classique) et se lance dans l’apprentissage en autodidacte de cet instrument. La rencontre au Lycée avec Fabien va l’amener à découvrir un nouvel univers musical : Le Rock Progressif. Il découvre alors Pink Floyd, Genesis, King Crimson, Yes et des groupes plus modernes comme Marillion, IQ etc…

Après plusieurs tentatives infructueuses, c’est en arrivant à la fac à Lyon qu’il monte son premier groupe « The Mad Experience » avec Nicolas Le Breton (aujourd’hui auteur et parolier de Morrighans), Alain GINOUX, Olivier HUET et Richard MANTOVANI (aujourd’hui Bassiste de Morrighans). Le groupe se contente alors de faire de la reprise (AC-DC, Deep Purple, Helloween etc…) Cette aventure durera 2 ans avant le split qui s’en suivra d’une longue période d’inactivité musicale. C’est en 2002 que The Mad Experience se reformera avec Olivier BRANGET, Thomas PALOP, Julie DALBON, Stephane, Yann etc… Cette formation se terminera en 2004 pour monter un nouveau projet suite à sa rencontre avec Fanny.

Richard MANTOVANI

C’est en 2015 qu’il est adopté par Morrighans en tant que bassiste. En 1985, Richard découvre la pochette du single « Aces High » d’Iron Maiden à Auchan et c’est le coup de foudre, il décide alors de se lancer dans la découverte de ce style musical et plus particulièrement dans la collection des vinyles de Maiden dont il est aujourd’hui un des collectionneurs les plus importants au monde. En 1989  il se décide à apprendre la guitare et peaufine son jeu de shredder avec soin. Il rejoint en 1991 « The Mad Experience » où officient déjà Laurent WILB et Nicolas LEBRETON pour quelques temps. Au split du groupe, il monte le projet RIP (style Heavy Métal) avec 2 autres membres de « The Mad Experience » : Alain GINOUX et Olivier HUET. Ils sortiront un Ep « Rip and Tear » en 1998. Continuant à travailler rigoureusement son instrument, Richard se décide en 2008  d’apprendre la basse pour diversifier son jeu. Il intervient ponctuellement au sein de quelques formations pour se faire plaisir, il a également co-fondé le groupe « Glory hole » dans le style métal-rock-indus.

En 1999, il fonde en solo le projet « Dark Saturn » et pas moins de 6 albums composés.

Hyperactif de la musique, en 2018 Il relance le projet Darksaturn pour la sortie d'un LP en 2018/2019 => vol 7 reedition et refonte des 6 premiers volumes. Met également en place la reformation de RIP pour 2019 avec réalisation d'un album (tal entre Judas painkiller et Megadeth ). En parallèle il prend des postes de guitariste soliste et participe à des projets en tant que zicos de session gratte et bass.

Ses influences sont larges et variées, outre le Métal, style qu’il affectionne tout particulièrement, notamment Iron Maiden, Dio, Judas Priest, Metallica, Slayer, Wasp, Scorpions etc… il est aussi très inspiré par la pop des années 80.

Hervé GAMBONNET

Batteur depuis de nombreuses années, Hervé GAMBONNET passionné de musique va faire ses armes au cirque FRATELLINI en tant que batteur. Le rythme des tournées, l’ambiance festive lui apporterons l’expérience de la scène et de la vie sur les routes. Il participe à divers projets musicaux.

Il diversifie son jeu de batterie notamment avec le jazz et ses libertés de compositions et d’interprétation.

Très proche de la famille CARTELLIER, il réalise ses premiers cachets de musicien grâce à Guy CARTELLIER. Ce dernier, père de Raphaël CARTELLIER du studio CARTELLIER, où MORRIGHANS enregistrera son premier album. Hervé reste aujourd’hui un proche de Raphaël.

Influences musicales :  Deep Purple, Led Zepplin, Pink Floyd, Uzeb, Miles Davis, Tony Williams, Elvin Jones…

Vicent SICAUD :

Vincent est guitariste depuis le debut des 90, il a été bassiste du groupe "Sanatonium" - amis de Richard depuis la fac. Ils forment en 2014 le groupe "Glory Hole" avec comme objectif des reprises des 80 sauce metal + compos, dans ce projet Vincent prend le poste de batteur et élargit ainsi ses compétences musicales et techniques. Il rejoint Morrighans à la guitare après le départ de Georges-Marc en janvier 2018.

Cadre copy.jpg